Quel matériau privilégier pour votre porte de garage ?

PVC, alu, acier, bois : que choisir ?

vue avant d'une grande maison avec deux portes de garage

Vous souhaitez installer une nouvelle porte de garage pour protéger votre voiture ou, tout simplement, embellir votre façade ? Dans ce cas, vous vous posez sûrement la question du matériau à privilégier. Il s’agit, en effet, d’un critère de choix important. Selon que vous optez pour le bois, le PVC, l’acier ou l’aluminium, votre fermeture présentera des capacités isolantes et une résistance variables. De plus, certains matériaux s’adaptent mieux à certains modèles de portes qu’à d’autres. En outre, ils sont plus ou moins bon marché et ne demandent pas tous le même entretien. Alors, pour faire un choix éclairé en accord avec votre budget, voici un récapitulatif de leurs caractéristiques et du coût à prévoir pour chacun.
 

L’importance de choisir le bon matériau de fabrication

Si, auparavant, la porte de garage ne faisait pas l’objet de beaucoup de considération, il en va désormais autrement. Disponibles dans une large variété de matériaux, coloris et modèles, ces fermetures offrent de nombreuses possibilités de personnalisation. Elles constituent aujourd’hui l’un des éléments clés de l’esthétique d’une façade. En s’accordant avec les autres parties de la maison (châssis, porte d’entrée…), la porte de garage lui donne son cachet et son style : traditionnel, authentique, moderne ou contemporain.

Mais, surtout, elle assure la protection de votre véhicule, de vos outils ou de tout autre bien que vous placez derrière. En tant que rempart contre les conditions climatiques extérieures et les tentatives de cambriolages, elle doit donc vous fournir des garanties en termes de résistance et de sécurité. Une porte de garage doit aussi vous offrir le confort que vous recherchez en termes d’isolation et d’entretien.

Néanmoins, ces différentes considérations (esthétisme, résistance, sécurité, isolation…) varient en fonction du matériau de fabrication du produit. Alors, bois, PVC, alu ou acier ? Voici les avantages et les inconvénients de chacun d’entre eux.

Tableau récapitulatif

 

Matériaux

Avantages principaux

Désavantages principaux

Prix

Acier

Résistant

Recyclable

Peu d'entretien

Motorisation +/- ok

Peu isolant (sauf double paroi) ++
Aluminium

Résistant & Inoxydable

Recyclable

Peu d'entretien

Motorisation ok

Peu isolant (sauf double paroi) ++
PVC

Isolant

Inoxydable

Peu d'entretien

Motorisation ok

Moins durable +
Bois

Résistant

Isolant

Naturel

Recyclable

Entretien

Motorisation difficile

++ à +++

 

Les caractéristiques des matériaux de porte de garage

L’acier

Cet alliage métallique constitué de fer et de carbone est reconnu pour sa robustesse et sa solidité, ce qui en fait un matériau particulièrement résistant aux chocs et aux intempéries. Préférez toutefois l’acier galvanisé pour éviter les risques de corrosion. Vous rencontrerez ce matériau principalement sur des portes de garage sectionnelles et basculantes auxquelles il offre une esthétique sobre et élégante. Du blanc classique au gris anthracite, en passant par des nuances plus vives, l’acier se décline dans une large variété de couleurs et permet donc des possibilités de personnalisation nombreuses. En plus, il est infiniment et entièrement recyclable.

Notez que la porte en acier peut être constituée d’une paroi simple ou double. Pour une isolation satisfaisante, il est recommandé d’opter pour la deuxième option, même si elle est plus onéreuse. En effet, dans ce cas, les deux panneaux sont séparés par un isolant - en général, de la mousse polyuréthane - qui vous procurera le confort nécessaire. Celui-ci est également assuré par le peu d’entretien que ce matériau nécessite.

Vous souhaitez motoriser votre porte en acier ? C’est possible ! Toutefois, étant donné sa lourdeur, vous devrez veiller à sélectionner un moteur suffisamment puissant. C’est un élément qui distingue l’acier de l’aluminium.

L’aluminium

La légèreté de l’aluminium en fait un matériau idéal pour l’ajout d’une motorisation. Cette caractéristique n’altère en rien sa parfaite résistance dans le temps et aux conditions extérieures (variations de température, gel, UV…). Inoxydable, l’alu s’avère d’ailleurs idéal si vous habitez en bord de mer ou dans une zone exposée à l’humidité.

Du fait de son caractère malléable, on le retrouve fréquemment sur les portes de garage à enroulement. D’aspect moderne et contemporain, comme l’acier, il permet une vaste gamme de coloris et de possibilités de fabrication sur mesure. Un autre point commun entre ces deux matériaux concerne les faibles exigences en termes d’entretien, puisqu’il vous suffira de procéder à un simple nettoyage à l’eau de votre porte de garage en acier une fois par an. De plus, l’aluminium est, lui aussi, 100% recyclable à l’infini.

Soulignons qu’en vertu de son faible pouvoir isolant, il est également recommandé d’opter pour une double épaisseur avec insertion de mousse polyuréthane pour réduire la conduction thermique et, par la même occasion, vos dépenses énergétiques.

Le PVC

En termes de dépenses et d’isolation, le PVC représente d’ailleurs une option très attractive. Ce polymère thermoplastique offre, de fait, une excellente isolation thermique et acoustique. Et ce n’est pas tout ! Son avantage principal réside dans son bon rapport qualité/prix. Il est donc tout indiqué si vous possédez un budget d’achat restreint.

De plus, le PVC est compatible avec de nombreux types d’ouvertures (sectionnelle, basculante, à enroulement…) ainsi qu’avec tout type de système de motorisation du fait de sa légèreté. À l’instar de l’aluminium, il ne nécessite presque pas d’entretien. En revanche, le PVC offre un choix de coloris plus limité. De plus, il arrive qu’il se déforme avec le temps, notamment sous l’effet de la chaleur. C’est la raison pour laquelle nous vous conseillons d’opter pour une porte de garage renforcée par une structure en métal afin d’augmenter sa rigidité.

Le bois

Élégant, chaleureux et authentique, le bois demeure un intemporel largement plébiscité pour ses qualités esthétiques. Ce matériau noble et naturel donne du cachet à n’importe quel type de façade, de la plus traditionnelle à la plus contemporaine, grâce à ses déclinaisons dans de nombreuses essences (pin, chêne, afzélia, cèdre, meranti…). Nous vous conseillons de sélectionner un bois certifié PEFC ou FSC, des labels qui garantissent que les forêts dont il provient sont gérées de façon durable.

En outre, le bois est reconnu pour sa robustesse et sa durée de vie longue, ainsi que pour ses propriétés thermiques. Ses seuls inconvénients concernent la difficulté d’y intégrer un système de motorisation du fait qu’il s’agit d’un matériau lourd qui bouge avec le temps, ainsi que ses exigences potentielles en termes d’entretien.

En effet, il doit généralement avoir subi un traitement initial contre les insectes et les champignons. Par la suite, vous devrez probablement y appliquer une peinture et un vernis tous les 5 ans environ. Notez, cependant, que les essences exotiques demandent moins d’entretien que les bois massifs et résineux (pin, sapin…).

Pour quels prix ?

L’établissement d’une fourchette de prix pour une porte de garage en fonction de son matériau s’avère complexe. En effet, de nombreux critères interviennent dans le coût final. De façon générale, il est néanmoins correct d’affirmer que le PVC est l’option la meilleure marché. Il est possible d’acheter une porte de garage en PVC à partir de 250 €. Pour l’alu, comptez entre 300 et 2500 € et pour l’acier entre 300 et 2000 € environ. En ce qui concerne le bois, le prix varie distinctement selon son essence et sa qualité. Ainsi, un bois plus classique tel que le pin s’avérera moins cher que du bois exotique. Quoi qu’il en soit, vous pouvez compter entre 450 et 3000 €.

Soulignons que les dimensions de la porte de garage, son type d’ouverture ainsi que la couleur choisie influent également sur le budget. En effet, si vous optez pour un coloris qui ne fait pas partie des possibilités standard, un supplément est généralement appliqué. Vous pourriez également souhaiter ajouter diverses options à votre porte, telles qu’un portillon, un dispositif de sécurité à code ou à empreinte, ou encore un système de motorisation comme nous l’avons mentionné. Ce dernier devra s’avérer d’autant plus puissant que votre matériau de fabrication est lourd.

Besoin des conseils d’un professionnel ?

Dans tous les cas, n’hésitez pas à vous tourner vers un professionnel du métier. Celui-ci pourra vous fournir des conseils adaptés en fonction de votre situation géographique, de l’orientation de votre maison et de vos envies. Il vous proposera également des produits adaptés à votre budget.

Sur nos pages, vous trouverez notre sélection d’entreprises spécialisées dans la fabrication, la pose ou encore la réparation de portes de garage. N’hésitez pas à les contacter pour parcourir leurs nombreux modèles (portes sectionnelles, basculantes, à enroulement, pliantes, battantes, coulissantes) sur mesure et provenant des meilleures marques du marché.