Comment sécuriser votre porte de garage ?

Des dispositifs et systèmes de sécurisation efficaces

portes de garage blanches

Saviez-vous qu’on recense, en moyenne, pas moins de 7 cambriolages par heure en Belgique ? Avec les portes et les fenêtres, la porte de garage constitue un point d’accès privilégié à votre domicile. C’est la raison pour laquelle il importe d’accorder une attention particulière à sa sécurisation, que ce soit pour protéger vos biens de valeur et les personnes habitant sous votre toit, ou pour vous éviter des frais de réparation à la suite d’une effraction. Si certains modèles de portes sont plus résistants que d’autres, il existe toutefois différents dispositifs permettant de renforcer la sécurité de tout type d’ouverture. Voici nos conseils pour sécuriser au maximum votre porte de garage.
 

La porte de garage : un point d’entrée privilégié

Le garage est souvent le parent pauvre des initiatives en matière de sécurité. Or, une telle négligence peut s’avérer coûteuse. En effet, si les cambrioleurs parviennent à en forcer la porte, ils ont généralement accès à votre vélo, votre voiture ou tout autre véhicule qui y est entreposé. Ce point d’accès peut aussi mener à vos pièces de vie, ce qui signifie qu’en plus de perdre vos objets de valeur, vous pourriez vous retrouver nez à nez avec les cambrioleurs.

Autrement dit, une effraction peut mettre votre intégrité physique en danger et causer des dommages financiers importants, y compris sur vos menuiseries extérieures qu’il vous faudra généralement remplacer. Aussi, vous avez tout intérêt à veiller à la sécurisation de votre ouverture de garage au même titre qu’à celle de vos portes et fenêtres. Comment ?

Les mesures de prévention contre le vol

Il existe différentes mesures de prévention contre le vol, qui sont généralement classées en 3 catégories :

  • Les mesures organisationnelles : il s’agit des « bonnes habitudes » à adopter, telles que le fait de verrouiller votre porte si celle-ci dispose d’un système de sécurité, de ne pas laisser vos objets de valeur à vue, ou encore de simuler des signes de présence dans votre logement lorsque vous êtes absent.
  • Les mesures mécaniques : elles regroupent les dispositifs qui compliquent la tâche des cambrioleurs comme, par exemple, l’installation d’un portail ou d’un système antivol.
  • Les mesures électroniques : ces dernières comprennent, notamment, le fait d’installer un système d’alarme.

Voyons, ci-dessous, en détails, comment ces différentes mesures se traduisent concrètement dans le cas d’une porte de garage.
 

L’ajout de dispositifs anti-effraction

Afin de renforcer la sécurité de votre porte de garage, il existe différents dispositifs mécaniques et électroniques à y ajouter. Ceux-ci contrarieront grandement les projets d’éventuels cambrioleurs.

Le verrouillage manuel ou automatique

Tout d’abord, vous pouvez opter pour une serrure ou un verrou adapté au modèle de votre porte de garage (sectionnel, basculant, battant…). Il existe notamment des serrures manuelles, fonctionnant au moyen d’une clé, et des systèmes de verrouillage automatique qui fonctionnent grâce à un bouton poussoir, une clé, une télécommande ou encore un code. Pour ce qui est de la télécommande, il importe d’en prendre grand soin en ne la laissant pas traîner n’importe où. Si vous préférez placer un clavier à code à l’extérieur de votre porte de garage, nous vous conseillons d’opter pour un écran LCD où les chiffres changent de place afin de compliquer la tâche d’un éventuel observateur mal intentionné.

Les ancrages au sol

Vous pouvez aussi opter pour des systèmes d’ancrage au sol tels que le « Garage Defender ». Ce type de dispositif antivol est composé de deux parties : l’une, comme son nom l’indique, fixée au sol et l’autre au pied de la porte. Verrouillé par un cadenas, il permet d’éviter le soulèvement de l’ouvrant, par exemple au moyen d’un pied de biche. Étant donné qu’ils sont fabriqués dans des matériaux solides comme la fonte ou l’acier cémenté, ces ancrages offrent une solidité optimale.

Les barres de sécurité

Et pourquoi pas des barres de sécurité ? Elles constituent, elles aussi, un système de bloque-porte efficace grâce à leurs 4 points d’ancrage : deux dans votre porte de garage et deux autres dans la maçonnerie. Elles empêchent donc le soulèvement ou l’arrachement de la porte en solidarisant les ouvrants et en les fixant à vos montants. Pensez à bien prendre les mesures de votre porte de garage afin de prévoir des barres aux dimensions suffisantes.

Pour plus de sûreté, vous pouvez opter pour des produits labellisés SKG. Cet institut indépendant est reconnu internationalement pour le testing des dispositifs de sécurité. Ceux-ci sont répartis en 3 catégories : 1, 2 ou 3 étoiles, du moins au plus résistant aux tentatives d’effraction.

L’éclairage extérieur

Par ailleurs, un système d’éclairage par capteurs peut dissuader les cambrioleurs de tenter une quelconque intrusion. Il leur sera, de fait, impossible de rôder autour de votre maison en toute discrétion. Veillez toutefois à protéger vos luminaires extérieurs contre les chocs car ils peuvent faire l’objet de vandalisme.

Le verre anti-effraction

Vous avez décidé d’ajouter des hublots à votre porte de garage afin de laisser pénétrer la lumière naturelle ? Dans ce cas, privilégiez un double ou un triple vitrage en verre feuilleté. Constitué d’au moins deux feuilles de verre séparées par un intercalaire (un film plastique, une résine ou un gel), ce verre anti-effraction vous offre une protection renforcée contre les impacts.

Néanmoins, si votre porte est ancienne, il se peut qu’elle commence à se bloquer, qu’elle ferme mal ou que vous constatiez des pannes à répétition. Si tel est le cas, les dispositifs de sécurité mentionnés ci-dessus risquent de s’avérer insuffisants. Vous avez alors tout intérêt à examiner les possibilités de remplacer votre porte de garage, tant pour des raisons de confort que de sécurité.
 

L’installation d’une porte de garage sécurisée

Les portes de garage les plus récentes sont équipées d’un système de sécurité automatique. Cela signifie qu’un dispositif mécanique s’enclenche automatiquement à la fermeture de la porte et la protège contre toute tentative de soulèvement, même en cas de panne de courant.

Si vous souhaitez faire installer une nouvelle porte de garage sécurisée, nous vous recommandons d’opter pour un modèle répondant aux normes européennes EN 1627-1630 et présentant au moins une classe de résistance 2. Ces normes permettent d’évaluer les performances des menuiseries anti-effraction, notamment au regard de la méthode utilisée par les cambrioleurs. Six classes ont ainsi été établies selon l’outillage utilisé par le malfaiteur et le temps de résistance. Dans le cas de la classe RC2, la porte présente un temps de résistance d’environ 3 minutes face à un cambrioleur occasionnel outillé de manière simple (tournevis, pince, scie…). Pour un maximum de sécurité, notez qu’il existe aussi des portes de garage blindées.

Dans tous les cas, nous vous conseillons de vous renseigner auprès d’un fabricant ou installateur de menuiseries extérieures afin d’opter pour le meilleur rapport qualité/prix et pour un modèle correspondant à vos besoins.
 

Conclusion

En résumé, nous retiendrons que la porte de garage représente un point d’accès privilégié à votre domicile et protège généralement des biens de valeur (outils, voiture, moto, vélo…). À ce titre, elle attire souvent l’attention des cambrioleurs. C’est la raison pour laquelle il importe de veiller à sa bonne résistance aux tentatives d’effraction.

Si vous en possédez déjà une, vérifiez qu’elle est bien équipée d’un système de verrouillage et d’un dispositif anti-relevage efficace. Pensez à accompagner ces éléments d’un éclairage extérieur dissuasif et, pourquoi pas, d’une alarme anti-intrusion. Dans certains cas, pour assurer votre sécurité, il vous faudra procéder au remplacement de votre porte de garage. Veillez alors à demander conseil aux spécialistes recensés sur nos pages qui possèdent les compétences nécessaires pour vous orienter vers un modèle qui correspond à la fois à vos besoins et à vos goûts.

Pour conclure, soulignons néanmoins que toutes ces précautions n’auront guère d’utilité sans l’adoption de gestes préventifs simples. Aussi, évitez de laisser des objets à vue dans votre habitation, veillez à faire usage de vos dispositifs de sécurité (enclenchez votre alarme, verrouillez votre porte…) et pensez à toujours refermer la porte de votre garage, même lorsque vous êtes chez vous !

Plus d’informations sur le renforcement de votre porte de garage

Naturellement, l’un des moyens les plus efficaces pour lutter contre les cambriolages consiste en l’installation d’un système d’alarme anti-intrusion et de caméras de surveillance. Néanmoins, vous pouvez également diminuer les risques d’effraction en choisissant un modèle de porte de garage adapté.

Le choix de l’ouverture

Comme nous l’avons mentionné plus haut, il existe différents modes d’ouverture pour une porte de garage. Celle-ci peut être :

  • basculante
  • sectionnelle
  • à enroulement
  • pliante
  • battante
  • coulissante

Certains modèles se révèlent, de facto, moins résistants que d’autres. C’est le cas de la porte basculante puisque la charnière se situe à l’extérieur. Il est donc conseillé de privilégier une porte sectionnelle si vous habitez dans une zone sujette aux tentatives de cambriolage.

La motorisation

Vous pouvez également vous renseigner auprès d’un installateur de portes de garage afin de savoir s’il est possible d’ajouter une motorisation à votre menuiserie existante. L’installation d’une porte de garage automatique offre, en effet, plusieurs avantages tels que le confort d’utilisation et le renforcement de votre sécurité.

Le choix des matériaux

Vous vous posez la question de savoir s’il existe des matériaux à privilégier ? De façon générale, ce critère n’a pas beaucoup d’incidence sur la sécurité dont vous bénéficierez, même si certaines options se révèlent plus résistantes que d’autres. Il existe 4 matériaux pour la fabrication des portes de garage : le bois, le PVC, l’aluminium et l’acier.